Qu’est ce qu’un prêt à taux variable ?

pret taux variable

Le prêt à taux variable en résumé

  • + Taux d’emprunt variable basé sur les taux actuels donc à la baisse
  • + Possibilité de voir réduire son taux considérablement en fonction du marché
  • + Possibilité de limiter les variation du taux (Taux variable capé)
  • – Sachant que les taux sont actuellement très bas, il est fort possible qu’ils repartent un jour à la hausse
  • – L’emprunteur peut avoir de mauvaises surprises et voir ses cotisations mensuelles fortement évoluées

Face à une conjoncture favorable aux emprunts immobiliers, les établissements bancaires reçoivent beaucoup de demandes de prêts. Les organismes financiers mettent alors à la disposition du public de multiples choix de crédit. Il est important de prendre le temps de choisir son crédit immobilier. Cette transaction financière concerne majoritairement une grande somme d’argent, que le client devra rembourser sur plusieurs années. Une large partie de son salaire sera alors consacrée à honorer ses dettes et un mauvais choix de crédit peut entraîner de graves conséquences sur ses finances.

Voir aussi l’article : Crédit immobilier, taux fixe ou taux variable ?

Un taux fluctuant basé sur l’Euridor

Une personne qui veut s’offrir un logement peut choisir de prendre un prêt à taux variable. Le principe de ce type de crédit est très simple. À la signature du contrat, le banquier et l’emprunteur conviennent d’un taux initial. Celui-ci peut changer tout au long du contrat de prêt. En effet, il est soumis à une révision périodique, qui est effectuée majoritairement chaque année à la date de signature du l’accord entre l’établissement de crédit et l’emprunteur. A chaque fois qu’il doit procéder de nouveau au calcul de ce taux, le banquier se basera sur un indice qui s’appelle l’Euribor. C’est le prix pratiqué par les banques pour se prêter de l’argent à court terme, sur le marché monétaire. À cet indice, il rajoute une marge, comprise entre 1% et 3%. Cette dernière est déterminée en fonction de la situation personnelle, professionnelle et pécuniaire de l’emprunteur.

Pour qu’un établissement financier accorde un prêt à taux variable, il a besoin que le principal concerné soit en mesure de lui fournir des garanties. Cette précaution est tout à fait indispensable, car il s’apprête à prêter une somme assez élevée à un inconnu. Il doit alors sécuriser son investissement. Même si l’emprunteur est déjà un client de la banque, celle-ci examinera ses mouvements de compte pour déterminer s’il correspond au profil. Le banquier pourra ainsi limiter les pertes au cas où l’emprunteur ne peut honorer ses engagements. Les points qui sont scrutés lors de l ‘examen de la demande de crédit concernent entre autres les revenus fixes de l’emprunteur, sa capacité d’épargne, sa situation professionnelle, etc.

Possibilité de caper le taux variable

Le taux utilisé comme base de calcul du taux variable est moins élevé que pour un taux fixe. L’emprunteur sera encore plus gagnant si la marge prise par la banque n’est pas très importante. Comme c’est un taux qui varie en fonction d’un indice, si ce dernier baisse alors le taux variable baissera aussi. Pour protéger le client contre une hausse importante du taux, le banquier peut lui proposer de prendre un prêt à taux variable capé. Avec ce système, l’emprunteur est assuré que l’augmentation est soumise à une limite maximum. Avec un prêt à taux variable, le client a tout à fait la possibilité de procéder au remboursement de son emprunt avant le délai final. Il ne devra alors débourser aucuns frais de pénalité pour remboursement anticipé. Avec la fluctuation du marché immobilier, une personne qui prend un prêt à taux variable a le droit de demander à ce qu’il soit changé en prêt à taux fixe.

Prendre un crédit à taux variable est surtout conseillé pour les emprunts de courte durée.